Comment faire du feu à l'ancienne sans allumettes ? Nos conseils outdoor.

Quand on part faire une micro-aventure on a souvent envie d'être en réelle communion avec la nature et de faire les choses le plus simplement et naturellement possible. Le feu ? la chose dont vous aurez forcément besoin pour vous réchauffer ou pour cuisiner vos repas. Pour faire un bon feu, peu de choses vous seront utiles. 

Comment faire du feu à l'ancienne sans allumettes ?

Sécurité tu préféreras

Avant de commencer à faire du feu il faut préparer le terrain ! Éloignez-vous d'au moins 2 mètres de votre tente et des branches qui pendent. Lorsque que vous n'aurez plus besoin de votre feu, prenez le temps de l'éteindre soigneusement.

Il est conseillé d'encadrer le foyer de grosses pierres. Elles éviteront que le foyer s'élargisse, elles garderont la chaleur du feu et enfin elles pourront servir de point d'appui (pour des brochettes ou des chaussettes à sécher).

Eléments de base tu choisiras

Si vous comptez faire ce feu dans un camping ou dans un parc national, il se peut qu'il soit interdit de récupérer du bois mais aussi d'allumer un feu. Attention de bien vérifier le règlement en vigueur.  

Vous aurez besoin de bois allume-feu, petits bois et gros bois. 

Par temps sec, il est facile de récolter du bois. La chose est plus compliquée par temps humide... Il faudra chercher des endroits protégés de l'humidité ou écorcer votre bois. Évitez les feuilles d'arbres qui vont générer de la fumée et ne vous aideront en rien.

L'écorce du bouleau est connue pour brûler facilement (même mouillée), longtemps, et produit de grandes flammes. Pour en obtenir, veiller à prélever non seulement la première couche d'écorce (très fine), mais aussi un peu plus profonde, épaisse de près d'un 1 mm (plus liégeuse).

Par respect pour la nature, il ne faut pas creuser trop le tronc et faire attention à ne pas prendre tout le tour du tronc pour laisser le bouleau continuer sa croissance sans soucis.

Un conseil, toujours avoir quelques bouts d'écorce dans les poches.

Le terrain tu organiseras

Organisez vous une zone de 2 mètres de rayon à peu près sans végétaux secs et sans racines. A côté, séparez vos brindilles, le gros bois et le petits bois. Au cas où, ayez de l'eau pas très loin. 

En bref, une zone bien délimitée sans encombrants qui pourraient nuire au feu.

La disposition tu favoriseras

Allumer un feu avec un briquet

Pour la base, utilisez de l'amadou sec réduit en poudre. Ajouter les brindilles autour et sur les dessus de l'amadou. Il existe d'autres allume-feu naturels comme les pommes de pins sèches, les tiges de ronces ou les chardons (et l'écorce de bouleau comme expliqué plus haut). 

Si le sol est humide, isolez la zone avec une couverture de brindilles ou des pierres plates. De cette façon, la flamme pourra démarrer et perdurera. 
La façon la plus simple et efficace pour allumer un feu, c'est d'utiliser un briquet. Avant de partir en bivouac, ne l'oubliez surtout pas ! 

Allumer un feu par friction

Si vous voulez allumer un feu par friction, que ce soit par choix ou parce que vous avez oublié votre briquet, préparez l'artillerie ! Allumer un feu par friction consiste à frotter deux bouts de bois les uns contre les autres. Peu à peu, force de patience, le frottement va créer une braise qui va aider à embraser les copeaux de bois/petites brindilles. Avec cette méthode, certes très rudimentaire, vous saurez allumer un feu partout sans aucun matériel. Un vrai nomade ! 

Sinon, il existe des "pierres à feu", qui permettent par friction de facilement créer une étincelle, un indispensable du baroudeur (un petit budget testé et approuvé ici)

mai 22, 2019 par Charlotte A.
Article précédent / Article suivant

Laisser un message

Les messages doivent être approuvés avant leur publication.