On répond à toutes les questions que vous vous posez sur les cosmétiques bio

Vous êtes nombreux à vous poser toutes sortes de questions concernant les cosmétiques bio : efficacité, type de peau, côté écolo, les différences avec les cosmétiques classiques, etc. C’est pour cela que nous avons décidé de répondre à toutes ces questions !

Alors, à vos questions :

Est-ce que le bio est aussi efficace que les cosmétiques « classiques » ?

Bio

Bien qu’il n’y ait pas de preuves concrètes quand à l’efficacité supérieure des cosmétiques bio sur les classiques, les cosmétiques bio contiennent environ 30 à 40% d’éléments actifs contre 1 à 2% pour les cosmétiques classiques (qui contiennent donc majoritairement des composants synthétiques). De plus, étant composée d’éléments naturels, la peau aura plus de facilité à absorber les principes actifs car les produits bio auront plus d’affinité avec l’épiderme. Pour finir, les cosmétiques bio restent moins agressifs pour la peau ! 

Comment on repère des cosmétiques bio ? 

vos questions sur le bio

Vous pouvez repérer les cosmétiques bio à l’aide de plusieurs labels :
  • Cosmétiques bio : garantie que les produits contiennent 95% d’ingrédients naturels / d’origine naturelle + au moins 10% sont certifiés issus de l’agriculture biologique
  • Cosmétiques éco : garantie que les produits contiennent minimum 50% d’ingrédients naturels (sur le total d’ingrédients végétaux) + minimum 5% d ‘ingrédients issus de l’agriculture biologique
Ces deux labels sont certifiés par Ecocert, l’organisme de contrôle et de certification au service de l’homme et de l’environnement.
  • « BDIH » est également le label d’une association allemande dont le cahier des charges encadre la définition de « cosmétiques naturels ». Les produits doivent être contrôlés par un autre organisme indépendant qui va s’assurer que la partie production répond bien aux directives du cahier des charges.
  • Le mention « Slow cosmétiques » : cette mention n’est pas un label mais une récompense qui est remise à des marques qui « s’engagent pour une beauté plus écologique et moins trompeuse ». Chaque produit est examiné de près : composition, emballage, publicité (en tout 80 critères) et si la marque répond à une majorité de critères alors elle reçoit la mention (variant de 1 à 3 étoiles).

Le bio, c’est vraiment écolo ou pas ?

le bio c'est écolo ?

Qui dit bio, ne dit pas forcément écolo. En effet, le bio est la garantie d’avoir un produit sain, sans toxines. Mais si la composition du produit est saine, la production ou le packaging ne l’est pas forcément. Même si de nos jours les entreprises font de plus en plus attention à leurs procédés de fabrication, pour que ceux-ci soient le moins gourmands possibles en énergie, ce n’est pas une obligation (en effet, le cahier des charges pour obtenir le label Ecocert est un peu léger sur cette question). Chez Bivouak par exemple, on utilise des packagings recyclables, sans sur emballage, et un mode de production artisanal afin d’être le plus écolo possible. 

Comment ça se conserve ?

le bio

La réponse est toute simple : les cosmétiques bio se conservent naturellement ! Le cahier des charges qui règlemente les cosmétiques bio interdit l’usage de certains conservateurs qui seraient mauvais pour la santé (comme le formaldéhyde, le triclosane, ou encore certains parabènes controversés), mais il existe des conservateurs naturels (extraits de plantes, d’huiles essentielles ou encore des sels). Et même si la durée de conservation d’un cosmétique bio va de 6 à 24 mois, contre plus pour des cosmétiques classiques, il ne faut pas oublier qu’il est important de renouveler régulièrement les cosmétiques pour des raisons d’hygiène !

Le bio c’est vraiment plus cher ?

toutes vos questions sur le bio

On entend souvent, à tort, que les produits cosmétiques bio sont plus chers. Mais en réalité, le marché se développe beaucoup et la fourchette de prix des cosmétiques bio est aujourd'hui très large : vous pouvez acheter une crème de soin pour moins de 10€ et en trouver une autre à plus de 50€. De nombreux facteurs entrent en compte dans le prix final du produit : réseau de distribution, marque, composants, mode de fabrication, etc.

Alors on a réussi à vous éclairer un peu mieux ?

Découvrir toute la gamme BivouakEngagements de la marque Bivouak

septembre 19, 2018 par Mathilde Benet
Article précédent / Article suivant

Laisser un message

Les messages doivent être approuvés avant leur publication.